, ,

Auteur(s): L'équipe pédagogique du S9 CCER
Contributeur: ENSA Toulouse

Une pensée en acte

Tout projet: une pensée en acte, en vie, un jugement difficile, nouveauté imprévisible contre tout académisme…»
Gilles Deleuze

Sujet : un projet critique

Comprendre et concevoir les territoires urbanisés contemporains par un regard critique et érudit.

L’étudiant réalise une lecture fine d’un site, librement choisi, et porte un regard actif et critique sur le(s) lieu(x) en interrogeant le passé, mais aussi en devenant expert du présent.

Certains questionnements sont posés comme préalables, l’atelier les alimente, les sédimente, les développe, en ajoute d’autres. La pertinence des questionnements a autant de valeur que la réponse proposée. Cette dernière est vue comme une alternative possible, dont l’ambition serait l’exemplarité. Tous les questionnements sont alimentés par la lecture de textes et par des conférences.

Chaque projet doit être perçu comme un projet critique, il ne doit accepter aucune affirmation sans s’interroger sur sa valeur.

Objectifs pédagogiques : une exigence

Maîtrise autant théorique que pratique des différentes procédures proposées en atelier pour élaborer le projet ainsi qu’assimilation des données théoriques apportées en cours et utilisées dans la mise en place du travail projeté. Démarche d’appropriation critique des processus de composition.

Conforter et approfondir le savoir opérationnel dans la conduite des projets en insistant sur les processus de composition et de représentation: mise en travail des sites, analyse active, conception par précédents, expérimentations participatives.

Atelier : une procédure de recherche

Cette année, l’atelier regroupe 11 recherches actives, regroupées par thèmes après leur émergence. Chacune revendique une situation exemplaire et un regard particulier sur notre monde contemporain. Elles sont toutes alimentées par des lectures à chaque fois spécifiques.

L’atelier se revendique comme reliant théorie et pratique à égalité et dans un même élan de conception:

– penser le projet comme une expertise,

– penser le projet comme un thème,

– penser le projet comme une utopie.

Partage de connaissance : un gage de richesses

Régulièrement, le partage des travaux de recherche est organisé autour de tables rondes où chacun, enseignants et étudiants, a la parole de façon équitable. L’atelier est vécu comme lieu de partage et suscite des débats passionnés autour de l’architecture et de sa production contemporaine.

Programme : Comprendre et concevoir les territoires urbanisés contemporains