, , ,

Auteur(s): DeA architectes

Quartier Schweitzer

Dans le contexte actuel, le montage et la réalisation de nouveaux projets d’équipements publics et de logements dans une agglomération de taille moyenne est complexe. La municipalité de Riedisheim et la société de construction de logement social Somco sont parvenus à élaborer une opération mêlant une école maternelle et une salle de quartier avec un ensemble de 36 logements.

Le site du projet est celui d’une école des années 1960, inadaptée aux exigences et réglementations actuelles. Loin du centre de la ville dont il est séparé par un canal et une voie ferrée, il se situe dans le quartier nord de Riedisheim qui est en pleine restructuration et nécessite la présence visible d’équipements publics de la ville. La solution consiste en la construction d’un programme de logements sur le site de l’ancienne école, dans lequel le nouvel équipement se glissera. Cette programmation a fait l’objet d’une recherche menée par l’agence DeA architectes, en collaboration avec la mairie et la Somco, afin de trouver la volumétrie et le montage optimal de cette opération.

Le nouveau quartier s’inspire des cités ouvrières mulhousiennes, dont la Somco était l’opérateur historique dès le XIXe siècle. Elles comportaient de nombreuses similitudes avec nos actuels éco-quartiers : densité, mixité programmatique et organisation spatiale. Le quartier Schweitzer conserve ces principes de densité et de recherche d’intimité et d’appropriation du sol par les habitants. Le projet est constitué de quatre bâtiments de deux à trois niveaux, positionnés presque parallèlement sur le site afin d’offrir les décalages nécessaires au bon ensoleillement de chaque logement ainsi que des vues sur le canal voisin. Ces constructions combinent le gabarit traditionnel d’un toit à deux pans et une conception innovante des logements et des matériaux. Chaque logement est traversant et bénéficie de deux expositions très différentes. La façade sud est largement ouverte, réalisée en bois et protégée par des balcons en résille métallique. Cette tôle partiellement perforée couvre la toiture et la façade nord et donne son identité au projet. Sa teinte claire et son principe d’assemblage sont pensés pour limiter les apports calorifiques en période chaude. Des jardins largement exposés au sud occupent les espaces situés entre les bâtiments.

L’école et la salle de quartier insérées dans ce bâti sont surmontées par des logements. Elles sont situées en bordure de route et forment l’articulation entre la place publique attenante au site et le terrain de l’opération.

Programme : école maternelle et 36 logements sociaux