,

Auteur(s): Lanoire et Courrian

Château Chasse-Spleen

Deux monolithes horizontaux anthracite contenant une enceinte de services et de manœuvre des engins agricoles constituent le nouveau pôle agricole et administratif du château Chasse-Spleen.

La propriétaire, notre cliente, est architecte et paysagiste de formation.
Elle ne veut pas que ce bâtiment soit une gesticulation architecturale ostentatoire sans rapport avec l’humilité d’un programme de hangar. Elle veut que ce pôle agricole soit un hangar contemporain qui participe d’une mise en scène paysagère. Dans la ligne de la tradition architecturale régionale, où chaque bâtiment répond simplement à sa fonction, elle ne veut pas de surenchère formelle et financière sur des bâtiments agricoles.

Ainsi, les volumétries et les matériaux utilisés sont issus du monde industriel et agricole. Le pôle est constitué de deux bâtiments de type « hangar ».
L’enceinte de clôture de l’aire technique s’inscrit dans la continuité des volumes des hangars.

Elle est parfaitement de même nature que la façade. Il en est de même pour les toitures à deux pentes des bâtiments. Ces deux hangars sont deux longs parallélépipèdes d’environ 100 m de long par huit m de large et 6,5 m de haut.
Débarrassés de toutes fioritures, ils sont rendus abstraits par l’utilisation d’un même matériau en façade, en toiture et en clôture : des panneaux ondulés de fibro-ciment.

Les portails et les volets sont aussi traités dans le même matériau. Il n’y a aucune aspérité.

Ces deux bâtiments parallèles sont organisés face à face, autour d’une cour de service. Les ouvertures sont en majorité orientées sur cette cour.

Les façades extérieures sont très abstraites du fait de l’absence de percement.
La gémellité de ces deux bâtiments participe d’un certain sentiment d’étrangeté et leur parallélisme est à l’échelle et dans la logique d’un parcellaire de vignes.
Le projet est issu de l’utilisation des codes habituels d’un hangar agricole à la fois poussés à l’extrême et à la fois simplifiés jusqu’à lui conférer une forme d’abstraction dans le paysage.

Programme : Pôle agricole et administratif du Château Chasse Spleen