, , ,

Auteur(s): Pascale de Redon

Musée ornithologique des Hauts de Bonaguil

Le musée ornithologique des Hauts de Bonaguil a été créé en 1995 à l’initiative de Michel Coste, alors propriétaire du vignoble et de la cave des Ardailloux à Soturac dans le Lot, dans le cadre de l’aménagement de ce site préservé en un espace de découverte du monde rural et de la nature: parcours d’initiation à la viticulture, sentiers de promenade et d’observation de la forêt, visite de la cave de vinification.
L’objectif du maître d’ouvrage était de présenter au public une collection d’oiseaux naturalisés constituée il y a un siècle, dans un bâtiment simple, qui s’intègre parfaitement dans le paysage, avec des matériaux locaux.
L’idée commune de l’architecte et du maître d’ouvrage était de créer un petit musée qui exprime la poésie de la forêt et de l’oiseau.
Le bâtiment, par ses volumes, ses matériaux, ses volets, s’inspire de l’architecture des séchoirs à tabac, qui font partie du paysage rural du sud-ouest de la France. Construit en bois de châtaignier, issu de la forêt qui l’entoure, il fait une large place au verre, en façade, comme en toiture, pour représenter ce cadre boisé, fait d’ombre et de lumière.
La scénographie fait appel à la symbolique de l’oiseau, symbole de l’âme, qui relie la terre au ciel, d’où leur présentation verticale, sur des mâts et plateaux de tôle perforée, comme s’ils étaient posés sur les branches d’un arbre.
Une passerelle en châtaignier à mi-hauteur de ces mâts permet de tourner autour des oiseaux, de les voir sous différents angles, et apporte la sensation de vie et de légèreté recherchée.
Le projet était aussi de construire ce bâtiment avec le moins de matériaux différents possibles dans un but d’économie de moyens, mais aussi avec la volonté de créer les lignes pures: le bois, le verre, le métal et le béton brut.
Le musée a été construit par trois entreprises locales: maçon, charpentier, menuisier, et l’aménagement intérieur a été réalisé par le maître d’ouvrage, le tout sous la direction de l’architecte.
Le bâtiment a reçu le 1er prix d’architecture Midi-Pyrénées 2001 pour les lieux culturels. Depuis 2012, la propriété a été revendue et le musée a été transformé en atelier d’artiste.

Programme : Musée ornithologique