Auteur(s): Gilles PERRAUDIN

Logements sociaux

Cette opération de 20 logements sociaux se situe sur la nouvelle ZAC Monges-Croix-du-Sud sur la commune de Cornebarrieu près de Toulouse. L’ambition de l’aménageur est de promouvoir la construction d’un nouveau quartier d’habitation proche d’une nature très présente dans cette région.
Les principes
La conception de ces logements se base sur des principes architecturaux que nous développons régulièrement dans nos projets :
– Les logements sont traversants nord/sud, ce qui permet une bonne ventilation en saison estivale.
– Nous avons favorisé l’emploi de matériaux sains et à très forte inertie (pierre massive 40 cm d’épaisseur). Combinée à la ventilation traversante nocturne, elle apporte le confort d’été indispensable.
– Les espaces de vie sont prolongés au sud par de vastes loggias. Ces espaces rendus habitables par leur confort en saisons intermédiaire et estivale augmentent la surface ressentie de chaque logement.
– La séquence d’entrée par ces loggias renforce la privatisation du logement.
– Le projet a favorisé l’emploi de ressources renouvelables intégrées à l’architecture ( cellules photovoltaïques sur les toits des garages).
– Les matériaux sont employés sans apprêt, ni peinture, ni enduit (volets et menuiseries bois, murs en pierre).
– Les chambres sont disposées au nord, côté calme, et bénéficient de la vue vers la forêt. Les cuisines et séjours sont disposés au sud avec une vue sur le parc central de la ZAC.
Economie du projet
Réalisée avec un budget de logements sociaux (1 150 euros/m2), ce projet démontre la très grande modernité, et l’adaptation aux exigences contemporaines, de la construction en pierre.
Les vertus de la pierre
La pierre massive permet une construction « à sec », très rapide. Les nuisances de chantier sont très faibles et le temps de montage réduit. Ses propriétés d’inertie, de déphasage, de régulation hygrothermique en font un matériau de construction sain et pérenne. Un éventuel recyclage se limitera à une déconstruction et à une réutilisation des pierres à l’identique de l’initial.
Cette réalisation représente une étape essentielle sur la redécouverte d’une architecture aux principes de confort sains et efficaces. Elle tend à éliminer les isolants muraux qui coupent l’habitant d’une respiration avec l’environnement naturel. Elle remet l’homme dans une relation dynamique avec l’environnement, dans une relation respectueuse.

Programme : 20 logements sociaux