,

Auteur(s): NOVARINA Maurice
Contributeur: HESTERS Jean-Luc, Architecte Conseil de l'Etat

Les Epoisses

Cet ensemble réalisé par Maurice Novarina reflète la période de la production de logements à grande échelle engendrée par l’expansion économique nationale. C’est l’apparition des modes de production en série rendus possibles par la technique du chemin de grue et du tunnel.

C’est l’occasion pour les architectes de réfléchir sur les problèmes d’échelle des constructions à travers notamment les modes de fragmentation verticale compte tenu des grandes longueurs des bâtiments et horizontale compte tenu de leurs grandes hauteurs.

Ici, aux Époisses, la composition repose sur un équilibre entre lignes verticales et lignes horizontales grâce au jeu subtil du retrait ou non des voiles verticaux à l’intersection des bandeaux horizontaux formant les allèges des fenêtres. Ce dispositif permet ainsi d’intervenir sur l’échelle du bâtiment en constituant des effets de simple ou double hauteur que l’architecte alterne dans un empilement vertical rigoureux.

Le corps de bâtiment est constitué horizontalement par la superposition de trois doubles hauteurs entre lesquelles s’intercalent deux simples hauteurs et verticalement par l’alternance entre des parties pleines et des parties creuses correspondant aux loggias des séjours.

Le couronnement du bâtiment est constitué par la superposition de deux simples hauteurs chapeautées par un bandeau d’acrotère qui est légèrement soulevé afin d’accrocher le ciel.

Architecte
- Maurice Novarina
Programme
- Logements