,

Auteur(s): HODEBERT Laurent, SAVIGNAT Jean-Michel, FIELD Alexandre
Contributeur: ENSA Marseille, Laboratoire INAMA

Le périurbain, les nouveaux faubourgs du territoire de la métropole Aix-Marseille-Provence

L’atlas [métropolitain], un outil de questionnement du territoire

L’expérience d’enseignement intitulée Atlas [métropolitain] initiée avec Jean-Michel Savignat et Alexandre Field au sein du Département Architecture-Ville-Territoires à l’ENSA-Marseille a permis d’interroger et de travailler sur le territoire qui allait devenir ce 1er janvier 2016 la métropole Aix-Marseille-Provence.

L’outil principal construit pour cette forme de recherche didactique, de formation au regard et au projet, est un atlas cartographique et photographique. Un outil d’exploration du territoire métropolitain par lequel il est question de le dessiner par le moyen de cartes descriptives et questionnantes, et de le photographier en allant à la rencontre des situations pour être dans le territoire.

Le périurbain, qualités ordinaires et questions essentielles

Une des thématiques fortes de ce travail exploratoire a été la question du périurbain, de son inscription dans une géographie extraordinaire, de ses caractéristiques et de ses qualités ordinaires. Pendant cinq ans, avec bienveillance, nous avons regardé avec nos étudiants ce tissu suburbain particulier d’une ville ordinaire qui constitue à la métropole AMP ce que les faubourgs ont été à la ville compacte du XIXe, un laboratoire de la ville contemporaine étalée et qui constitue la ressource de nos projets et réflexions.

Notre engagement avec les étudiants a été dans un premier temps de dessiner ce tissu périurbain pour le comprendre, de regarder avec bienveillance ces territoires actifs comme ressource, pour en révéler une forme qui n’est pas radioconcentrique mais plutôt multipolaire, et qui se glisse entre les grand objets de la nature (littoral, grands massifs, étang de Berre, etc.), le long des vallées ou des infrastructures. Un des objectifs de ce travail de production de connaissance et de recherche, est de révéler le potentiel de ce tissu ordinaire, pour en qualifier les franges et y inventer de nouvelles polarités par le projet.

Programme : atlas métropolitain