, , ,

Auteur(s): CoBe architectes

Le clos des fées

L’aménagement du Clos des Fées se veut en phase avec les enjeux sociétaux du monde rural. Il tente de concilier écologie et vivre-ensemble, développement durable et habitat.

Le projet se situe sur la commune de Paluel, en Normandie. Implanté en lisière de bourg et face à la mer, il attache une valeur particulière à saisir les caractéristiques fortes du lieu : les lumières changeantes, le vent, la végétation, l’horizon.

La logique qui a présidé à l’organisation du Clos des Fées est celle d’un éco-hameau. Les dispositifs mis en place par l’agence CoBe visent à obtenir des effets positifs autant d’un point de vue écologique que d’un point de vue social. La construction à base de matériaux naturels utilisant des compétences locales, ainsi que le système de traitement naturel des eaux pluviales, relève de l’éco-conception et de l’écologie. Pour lutter contre les mécanismes de repli sur soi propres aux secteurs pavillonnaires, le quartier a été pensé dès l’origine comme le point de rencontre des générations. Le site accueille des équipements qui visent à attirer les riverains mais aussi les populations voisines : une maison commune, un parvis couvert, trois ateliers d’artistes, deux gîtes, un atelier de rempotage. Ces programmes sont implantés dans un parc paysagé de deux hectares composé de différents espaces publics : jardins partagés, parc aux essences champêtres, aire de jeux pour enfants, terrain de jeux pour adolescents…

La partie habitation, implantée dans la continuité du lotissement existant, compte 18 chaumières. Ni clôture, ni barrière, un réseau de noues délimite simplement les parcelles. Suivant l’exemple des maisons traditionnelles, leur orientation a été pensée pour protéger les habitants des vents dominants. Les murs des maisons sont en ossature et parement bois, un matériau traditionnel réutilisé de façon contemporaine. Les toitures emploient deux matériaux : le chaume, autrefois très répandu dans la région, et le zinc pour les parties les plus exposées aux intempéries.

Le projet n’occupe que la moitié du terrain initialement alloué à l’opération. Cette réserve foncière attirera sans doute de nouveaux arrivants qui viendront enrichir et dynamiser la vie de la commune.

Programme : Hameau